Coopérer dans une équipe

Le groupe se forme de façon spontanée quel que soit le lieu et le moment, l’équipe elle, nécessite une organisation, des énergies, des méthodes d’action. « Faire équipe » suppose que les membres qui en font partie, sachent développer des processus de coopération plutôt que d’opposition, de confrontation ou de compétition… Un groupe de personnes travaillant ensemble ne peut « faire équipe » que si chaque membre coopère. Si chacun se considère comme un maillon d’une chaine, entité unique, indispensable à l’ensemble, conscient que chaque autre maillon est indispensable et agit au mieux pour cela. Cet état d’esprit, cette dynamique engendrée par une volonté commune de faire ensemble, permet des ajustements face aux aléas du quotidien – par définition non prévus et donc sources de tensions personnelles et groupales – tenant compte des enjeux de chacun. Elle peut prendre d’autres noms tels que l’entraide, le soutien, le dialogue, la recherche de solutions et la prise de décisions participatives ou encore l’intelligence collective.

Téric Boucebci, Directeur de C.I.S Assistance

Coopérer en équipe, c’est possible

La coopération peut être définie comme l’action de participer (avec une ou plusieurs personnes) à une oeuvre ou à une action commune. Dans le monde de l’entreprise coopérer c’est opérer ensemble, ou encore agir ensemble, et cet agir ensemble ne peut se consolider que si l’on partage des enjeux communs.

Les enjeux prévalent sur les objectifs. Les enjeux sont à plus longue portée que des objectifs précis à un moment donné. Et pour affronter les enjeux, il faut les connaître, donc coopérer c’est agir ensemble en connaissance de cause.

Vesselina Pouhteva, Psychologue – C.I.S. Assistance

Les apports d’une bonne coopération dans une équipe

  • Une diminution de l’absentéisme et des arrêts maladies (selon la caisse nationale d’assurance : plus de 7 millions d’arrêts de travail et près de 250 millions de journées indemnisées)
  • Une diminution du turnover
  • Moins de remplacements de personnel donc moins de recrutement de nouveaux employés à former
  • Moins d’accidents du travail
  • Une motivation, un soutien mutuel, une créativité probante
  • Un climat social, une ambiance de travail de qualité
  • Une image de l’entreprise à valeur positive où chacun veut affirmer son appartenance

Les bases de la coopération en équipe

Cinq éléments caractérisent les bases de la coopération au sein d’une équipe et sont identifiables :

  1. l’Interdépendance : le travail de chaque membre d’une équipe est influencé au moins en partie par les actions des autres membres.
  2. les Buts spécifiques : les membres d’une équipe ont des buts communs. Ils doivent communiquer au sujet de différents buts qu’ils peuvent entretenir.
  3. la Cohésion : est relevée quand les membres d’une équipe montrent par leurs actes leurs volontés de faire partie de l’équipe. Ils la créent au fur et à mesure qu’ils l’investissent.
  4. Les Rôles : à un moment donné, toutes les équipes se développent avec un ensemble de rôles et de normes. L’attribution des rôles aux membres qui peuvent les exécuter efficacement est essentielle. Afin de permettre à chacun d’apprécier chaque rôle dans l’équipe, il peut être utile de faire une rotation des rôles.
  5. Les Normes : ce sont des règles qui régissent le comportement des membres d’une équipe. Les normes se développeront de façon formelle ou non.

Question postée par mail

Comment développer la coopération au sein d’une équipe ?

Notre réponse :

Quand des membres d’une équipe travaillent ensemble, ils sont amenés à collaborer ensemble. Des tensions que l’on qualifie de « naturelles » s’installent. Seules des actions bien ciblées peuvent faire évoluer la situation. Il faut donc construire un esprit d’équipe où il fait « bon vivre ».

Différents facteurs rentrent en jeu sur lesquels il est important d’agir :

▪ L’organisation hiérarchique
▪ Le management des équipes
▪ Les interactions entre les individus

Tous les membres d’une équipe, encadrants ou non, peuvent agir sur ces facteurs. Vous pouvez vous faire appuyer par un professionnel pour définir les actions concrètes à mettre en place pour développer la coopération.